Salle Belbriette (Espace LAC) – Entrée libre

>> Vernissage Jeudi 1er février à 16h00

Cette exposition accueille des artistes de tous horizons réunis autour du thème du fantastique.

Claudia Grimaldi, peintre – Fascinée par le noir et sa représentation dans la société occidentale, elle explore la variété de cette couleur, à la recherche de la lumière – pour ses toiles illuminées – et de la matière, dans sa technique mixte influencée par son travail de sculpture.

Édouard Heyraud, sculpteur – Ce plasticien, designer et décorateur exprime sa créativité depuis l’enfance. Il présente son univers fait de plastique, de métal et d’autres matières, en alliant les différents supports, aussi bien la peinture que la sculpture.

Gérard Jacquet de St. Nizier, peintre – Professionnel des arts plastiques depuis 1975, il réalise dans un premier temps des fresques murales, autant en France qu’à l’étranger, notamment pour le roi du Maroc et l’hôtel Palace de Lausanne (Suisse). Passionné d’imaginaire, il crée des mondes surnaturels et se montre très attiré par l’intelligence artificielle et la technologie du futur, thèmes sur lesquels il réalise de nombreuses toiles.

Julien Lesne, infographiste – Cet autodidacte met deux ans à se former et signe en 2017 sa première couverture de roman. Il travaille en parallèle à développer une esthétique personnelle à travers  sa série présentée ici. Elle fait ressortir son évolution technique et la constance thématique de ses choix : on retrouve une attirance pour le symbolisme, la mise en scène étudiée et des personnages en souffrance.

Cédric Taillefer, graphiste – À l’aide de logiciels de graphisme, il transforme et assemble des photos de racines, coquillages, fleurs, paysages et autres, afin de créer un monde imaginaire, parfois sous forme de courte animation.

David Villefert, sculpteur – Il réalise des figurines et des statuettes dont le sujet central est le bébé. Ce dernier prend bien des aspects, allant du farfadet se reposant dans la nature, au zombie insatiable. Un univers féerique et fantastique où la passion et la magie se rencontrent.

Adrien Vinet, sculpteur – Il conçoit ses sculptures en insufflant de la fantasy urbaine dans le quotidien. Cet art peut être sombre, torturé, étrange, drôle. Il doit surtout stimuler l’imaginaire et questionner nos modes de consommation en redonnant vie à des matières abandonnées.

L’exposition accueille également des œuvres réalisées par les détenus de la Maison d’arrêt d’Epinal autour du thème « Mythologie personnelle », et par l’atelier pictural Arcadie de l’Association hospitalière de Bourgogne Franche-Comté. Ouvert en 2003, ce dernier constitue un milieu privilégié d’expression, de rencontres et d’échanges permettant aux personnes accueillies d’exprimer leur créativité en dehors de tout jugement interprétatif, de développer leurs potentialités et d’accéder à la reconnaissance en tant qu’artistes.