Fabrice Du Welz

Réalisateur & scénariste | Director & screenwriter

© Kris Dewitte

Fabrice du Welz a suivi des études au conservatoire d’art dramatique de Liège et une formation de metteur en scène à l’INSAS. Après avoir réalisé plusieurs courts métrages dont Quand on est amoureux c’est merveilleux (Grand Prix de Gérardmer 2001) et travaillé pour plusieurs émissions de télévision belges et françaises, Fabrice du Welz réalise son premier long métrage, Calvaire, en 2004. Le film, présenté à la Semaine de la critique à Cannes, lui permet de s’imposer sur la scène internationale. Quatre ans plus tard, son second long métrage, Vinyan, emmené aux festivals de Venise et Toronto, présente Emmanuelle Béart et Rufus Sewell en couple hanté par la disparition de leur fils en Thaïlande lors du tsunami de 2004. Il s’inspire des films de la blaxploitation pour son premier film hollywoodien, Message From the King, présenté en section Vanguard du TIFF en 2016 et sélectionné en compétition au Festival du film policier de Beaune en 2017. Il tourne à nouveau en Belgique le dernier film de sa trilogie ardennaise, Adoration, après Calvaire, et Alléluia, qui avait été présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et dans la section Vanguard du TIFF en 2014.

Fabrice du Welz studied at the Liège Conservatory for Dramatic Arts and trained as a director at INSAS. After directing several short films including A Wonderful Love (Gérardmer Grand Prize 2001) and working on several Belgian and French television shows, Fabrice du Welz directed his first feature film, Calvaire, in 2004. Presented at Cannes International Critics’ Week, the film put him on the international stage. Four years later, his second feature film, Vinyan, played at the Venice and Toronto Film Festivals, showcasing Emmanuelle Béart and Rufus Sewell as a couple haunted by their son’s disappearance in Thailand following the 2004 tsunami. His first Hollywood film, Message from the King, inspired by blaxploitation cinema, played in the Vanguard section at TIFF in 2016 and in competition at the International Thriller Film Festival of Beaune in 2017. He recently returned to Belgium to shoot Adoration, the final film in his Ardennais trilogy after Calvaire and Alleluia, which played at the Cannes Directors’ Fortnight and in the Vanguard section at TIFF in 2014.

PARTENAIRES

Une réalisation Le Public Système Cinéma