Exposition arts plastiques

Regards posés sur les visages du fantastique

Anthony Cools | Photographe

Anthony Cools arrive à la photographie un peu par hasard, mais surtout par curiosité. Mi-meusien/mi- vosgien il parcourt la région mais aussi le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique. Adolescent, il forge ses goûts autour de l’esthétique du métal et du hard métal tandis qu’il dévore les romans de Stephen King. Armé de son premier appareil numérique, il y voit tout de suite une quête, une chasse, où il faut être à l’affût des trésors du quotidien, des pépites oubliées. Ses photographies transmettent une ambiance, une note de musique qui plane sur des lieux où le visiteur n’est jamais vraiment seul.

Eléonore Giraud | Peintre et dessinatrice

Architecte de formation, Eléonore Giraud se consacre pleinement au métier d’artiste peintre et dessinatrice depuis 2017. En 2020, elle devient également artiste tatoueuse. Ainsi, l’expression artistique commence par le dessin détaillé sur peau jusqu’à la peinture murale en passant par de grands formats au fusain. L’artiste pratique le réalisme texturé et assume le monochrome pour sa sobriété et sa délicatesse en explorant les jeux d’intensité, de contrastes et de volumes, s’inspirant de la sculpture. Elle met en scène les dualités et paradoxes dans des paysages où seuils et éléments se confondent : homme et animal, terre et mer, jour et nuit, enfant et adulte, rêve et réalité …

Gilles Henriot | Photographe

Auteur photographe, passionné par la photographie depuis de nombreuses années, Gilles Henriot est vite attiré par les friches industrielles qui sont devenues son support d’inspiration. Tous les endroits à l’abandon et sans avenir font intégralement partie du patrimoine, qu’ils soient civils, militaires, religieux, hospitaliers ou encore industriels. Après plusieurs expositions sur les friches industrielles vosgiennes, il s’est tourné vers un travail plus artistique et explore actuellement de nouvelles approches de prises de vues et de post-traitements, afin de réinterpréter divers environnements et ambiances.

Jérôme Tassain | Sculpteur

Jérôme Tassain est un artiste amoureux de la nature s’exprimant par le travail du bois. Il apprécie ce matériau vivant aux multiples essences, son odeur, cette sensation lorsque l’outil tranchant le façonne. La sculpture est rapidement devenue une passion qu’il pratique en amateur au gré de son imagination.

Espace LAC, Villa Monplaisir

Édouard Heyraud | Plasticien

Mixant différents médiums, Édouard Heyraud présente pour la première fois son BionicArtConcept en 2002, univers qu’il crée sous le pseudo Vizz. Il le peuple de créatures fantasques et torturées, mi-vivantes mi-machines, issues d’un monde hostile quasi dystopique dans lequel subsiste une certaine poésie. En 2003, il s’oriente vers le design produit à l’ESAA de Troyes. Les expositions se succèdent : Besançon, Paris, Binningen, Montreux, Naples, États-Unis, etc. Il reçoit différents prix et reconnaissances lors de salons d’art. Par la suite, il est amené à concevoir des décors aussi bien pour le cinéma que la télévision ou l’événementiel.

Jean-Daniel Pinard | Sculpteur

Après de longues études en géosciences, Jean-Daniel Pinard est devenu accessoiriste-décorateur en 2015. Il travaille depuis pour le théâtre, le cinéma, la publicité et l’événementiel en général. Il aime les grandes variétés de techniques rencontrées au quotidien dans son métier et partager cet amour avec les autres. Il fut d’ailleurs professeur principal d’une formation d’accessoiriste réalisateur à Paris. Il installe son atelier près de Gérardmer en août 2019.

Snail | Dessinateur

Snail se passionne pour le dessin dès son plus jeune âge, dévorant aussi bien les œuvres d’Hergé que celles de Bilal ou les albums estampillés Marvel ou Fluide Glacial. Biberonné à la culture populaire, ce « gribouilleur » compulsif et autodidacte ne s’impose aucune limite ou ligne conductrice, laissant carte blanche à son imaginaire, et dessine le plus souvent au feeling, en n’hésitant pas à fusionner les genres. Le fantasy y côtoie aussi bien le steampunk que la piraterie ou la science-fiction, le tout sous influences cinématographiques, musicales et sociétales.